Les attaquants : les feintes

Les feintes permettent de se mettre dans une position telle que le tir sera facilité, créant un trou dans la garde adverse. Voici quelques-unes des feintes les plus couramment utilisées:
L’aile ou le surplace

Il faut faire semblant de partir pour son lancer et alors tirer droit. Le défenseur aura le reflex de bouger et libérera le trou en face de votre joueur, il ne vous restera par conséquent qu’à tirer droit. Ce tir peut-être effectué avec le même joueur (celui du milieu), en effectuant alors une sorte d’aller-retour, ou avec l’aile (le joueur le plus éloigné de vous), dans la continuité du mouvement. Ce dernier est plus efficace car plus susceptible de faire bouger le défenseur, mais la visée est plus délicate.

ANIM_feintes_surplace.gif

N.B. le tir sur place peut être remplacé par une roulette, il faut dans ce cas faire un petit appel (en décalant la balle de quelques centimètre, puis lancer sa roulette. Pensez à votre main, on ne lâche pas la poignée, on fait glisser sa main vers l’intérieur !

ANIM_feintes_aile.gif

Il existe une variante de cette feinte, il suffit de faire un appel en alertant le gardien avec un petit signe, comme une impulsion ou un écrasement de balle. Mais il faut alors utiliser ce petit signe avant chaque tir (voir le type de tir en camouflage), afin que le gardien s’en imprègne et tente de vous anticiper les fois suivantes…

L’appel dans un jeu en mouvement

Sous ce nom un peu barbare se cache une feinte assez facile et qui peut s’avérer assez efficace si elle est bien exécutée. Il suffit pour cela, tout en bougeant la balle, de feinter un premier lancer dans un sens en tapant dans le vide, puis d’enchaîner avec un tir réel dans l’autre sens.

ANIM_feintes_appel_en_mouvement.gif

N.B. Pour mieux illustrer la feinte, l’appel ci dessus et réalisé avec balle arrêtée.

Les allers-retours

Il s’agit ici de faire partir le défenseur avec soi en effectuant un lancer dans un sens (impulsion, glissé ou écrasé) puis d’effectuer rapidement le retour et enchaîner avec la frappe. Si vous êtes assez vif, vous réussirez à prendre le gardien de vitesse.

ANIM_feintes_aller_retour.gif

Une fois que vous aurez répété cette feinte quelques fois, le gardien l’aura acquise et sera en mesure de l’arrêter. C’est alors l’occasion de tromper sa vigilance en effectuant une triplette: il nous suffit de réaliser un lancer de plus que le simple aller retour, et l’affaire est dans le sac.

ANIM_feintes_triplette.gif

 

Les variations dans le balayage

Le balayage est une technique assez difficile à réaliser. La balayage est une succession de lancers dans un sens puis dans l’autre avant de frapper la balle. Sachez qu’il est intéressant de varier le rythme de son balayage ainsi que la longueur de ses lancers afin de feinter le gardien. D’autant plus qu’avec les balayages, le tir peut venir de n’importe où. Bien réaliser, c’est un véritable calvert pour les gardiens.
Ci dessous un exemple de feinte en balayage avec dans l’ordre un changement de rythme (dût à l’accélération puis un raccourcissement du lancer enchaîné avec un tir long et droit.

ANIM_feintes_balayage.gif

 

Les moulinets

Le moulinet est une feinte de surplace enchaînée avec un tir. Il s’agit de faire le tour de la balle avec son joueur pour faire croire au sur place avant de la récupérer « au passage » dans son mouvement de retour pour effectuer son tir. Pour qu’un moulinet soit efficace, il faut s’entraîner à le réaliser très rapidement, sinon il n’est d’aucune utilité.

ANIM_feintes_moulinet.gif

Il existe une alternative au moulinet que l’on peut utiliser, par exemple, lorsque l’ailier est en butée contre le bois (préparation à la tirée) et que le moulinet est alors impossible. Cette feinte consiste à partir sans la balle dans la direction de notre tir puis à revenir très vite la chercher afin de tirer réellement. Comme le moulinet, sans vitesse cette feinte n’est rien.

ANIM_feintes_moulinet_variante.gif

 

Le deux-temps

Comme son nom l’indique cette feinte est un tir effectué en deux temps. Il va falloir s’arrêter en chemin afin de mettre le gardien dans le trouble puis de repartir dans la même direction. A partir de la position de départ, on effectue un premier lancer assez court puis on stoppe la balle et on enchaîne avec un tir court.

ANIM_feintes_2temps.gif

 

Les feintes sont nombreuses et je laisse exercer vos talents créatifs afin d’en trouver d’avantage…
On peut évidemment en enchaîner plusieurs à la suite mais il faudra faire attention aux pertes de balle (ainsi que ne pas tomber dans l’ennui en endormant lamentablement l’adversaire…)

Leave a Comment